A priori, rien de bien compliqué pour faire germer ses graines de tomates, courgettes ou melons : un pot, un peu de terreau, on place la graine et on arrose… Oui, mais parfois, certaines graines ne donnent rien, faisant chuter lamentablement le taux de germination et créant au passage un sentiment d’échec pour les jardiniers que nous sommes. Alors, le problème vient-il des graines ou est-il à voir ailleurs ? Quelles sont les solutions si vos semis ne lèvent pas ?


Si vos semences traînent depuis 10 ans dans le fond de votre cave, il y a de fortes chances que la majorité d’entre elles ne donnent rien. En effet, les graines ne sont pas éternelles, bien que dans de bonnes conditions elles peuvent se conserver plusieurs années. Si vos semis ne lèvent pas, le problème se situe en général au niveau du taux d’humidité. En effet, un terreau trop humide a tendance à faire pourrir les graines. Autre possibilité : les nuisibles qui peuvent également s’attaquer à vos semis…. Mais il ne s’agit pas des seuls facteurs. Avez-vous déjà entendu parler du tégument ?


Derrière ce terme qui m’était inconnu jusqu’à hier se cache le nom de l’enveloppe qui protège l’intérieur de la graine. Comme l’explique André Abrahami dans cette excellente vidéo, certaines variétés plus exotiques (luffa, canna, baobab, lotus, etc) sont dotées d’un tégument très coriace, voire complètement hermétique. Pour le « percer », placer la graine dans l’eau chaude pendant 24h peut être suffisant mais parfois, il faut envisager des techniques moins courantes comme utiliser de l’acide chlorhydrique (prudence !) ou scarifier la graine. Si vous voulez tout connaître à ce sujet, je vous renvoie vers la vidéo de notre cher André qui vous livrera tous les secrets sur la bonne germination des graines.

André Abrahami