Très facile à cultiver, la mâche est une salade qui trouve sa place dans de nombreux menus. Sa culture requiert peu d’espace et vous pouvez en semer facilement dans votre potager. Toutefois, pour bénéficier d’une bonne croissance et d’une récolte fructueuse, vous devez lui garantir différentes conditions. Nous vous donnons donc tous les détails ici.

Quand semer la mâche ?

Au moment de semer la mâche dans votre jardin potager, vous pouvez choisir entre deux groupes de variétés : la mâche précoce (la croissance se déroule vers la fin d’été) et la mâche rustique (son développement supporte le frimas hivernal). Mais peu importe la variété que vous prendrez, vous devez prêter attention aux conditions propices à sa culture. Retenez que la mâche préfère les sols humifères, frais, sains, argileux et plombés en surface. De même, elle se développe facilement dans les terres légères et à l’ombre. Par contre, la mâche ne supporte pas les excès de chaleur et d’humidité. Toutefois, au début de sa croissance, elle peut encore endurer les grands froids.

Comment semer la mache au potager

En ce qui concerne le moment de la culture de la mâche, vous pouvez commencer à la semer entre la fin juillet et la fin août, et procéder à la récolte environ 60 jours plus tard. Vous pourrez aussi effectuer une seconde vague de culture en septembre et octobre, et récolter 3 à 5 mois après, à partir de l’hiver. Si vous le souhaitez, vous pouvez récupérer vos propres graines sur quelques pieds semés en septembre, pour une nouvelle saison de culture. Il suffit de la laisser fleurir et une fois que de petits plumeaux apparaîtront, c'est qu'elles seront prêtes à être récoltées.

Comment bien semer la mâche ?

Pour semer la mâche, vous avez deux options : la semer en barquette ou la semer directement en place. Pour ma part, je choisis exclusivement la seconde option qui est parfaitement adaptée à ce type de culture. N'oubliez pas : vous devez bien préparer le sol du potager avant d'effectuer le semis. La terre doit donc être ameublie et tassée en surface. Pas la peine pour autant de labourer l’espace de culture. Aérer la terre avec une grelinette et l'affiner ensuite au râteau suffit amplement. Voici à quoi doit ressembler votre sol avant semis.

Comment semer la mache au potager

Dans un second temps, voici les étapes à suivre pour semer la mâche :

  • Tracez des sillons avec un espacement de 20 à 25 cm, et une profondeur de 2 cm environ ;
  • Semez les petites graines de mâche en suivant les lignes ;
  • Recouvrez les graines avec du terreau ou de la terre fine, puis plombez fortement ;
  • Pour finir, arrosez bien la surface de culture en pluie.

Outre la technique de semis en ligne, vous pouvez aussi opter pour des semis à la volée. Mais dans ce cas, l’entretien se révélera plus difficile puisqu'il faudra retirer une à une les mauvaises herbes qui risquent d'étouffer vos jeunes pousses.

Comment semer la mache au potager

Après le semis des graines de mâche, vous devez vous assurer de maintenir le sol frais et ombré. Utilisez des planches avec de la paille, des feuilles de fougère ou un sac en jute, jusqu’au moins à la levée (environ une semaine). Vous ne ressentirez pas non plus le besoin d’arroser les plantes, puisque les pluies d’automne et d’hiver suffisent largement pour leur bonne croissance. Si vous souhaitez accélérer leur croissance, vous pouvez "forcer" cette culture en y plaçant un voile d'hivernage.