En septembre, alors que l’on profite encore de ce temps relativement doux qui annonce les derniers jours de la saison estivale, le moment est idéal pour commencer les préparatifs dans votre potager, afin d’accueillir le froid de décembre qui n’est plus très loin. Ce mois de la rentrée marque donc une belle transition : vous devrez vous livrer à un minutieux travail d’entretien et de préparation, avec en parallèle les semis à réaliser, les dernières récoltes de l’été à faire.

S’organiser autour d’un calendrier précis : la clé du succès !

Réussir la culture d’un légume ou d’un autre dans son potager, c’est avant tout une question de bon timing. Il vous faudra travailler bien, mais surtout au bon moment, pour des résultats satisfaisants au moment de la récolte. Des outils comme Permapotes peuvent à ce titre être très précieux pour vous faire profiter d’un calendrier personnalisé tenant compte du climat adapté pour chaque type de légume que vous aimez. Voyez plutôt !

Les semis à réaliser au cours du mois de septembre

En septembre, le sol peut être considéré comme idéal à de nombreux égards : il retrouve une relative humidité, tandis que toute la chaleur estivale n’a pas encore disparu. Vous pouvez encore effectuer de nombreux semis.

Que faire en septembre au potager

Les légumes racines : les semis de radis peuvent toujours continuer à se faire. Préférez les variétés d’hiver, comme la « Rose d’Hiver de Chine ». Un petit conseil : pensez à éclaircir votre radis en enlevant la plantule la plus faible pour chaque amas de deux plantules. Ensuite, recouvrez les semis avec de la bonne terre ou du terreau, puis damez bien avec votre râteau. Le sol devra rester humide en permanence en attendant que les graines germent. Certaines variétés de carottes, comme les « demi-longues » ou les « de Hollande » pourront encore être mises en terre pendant ce doux mois de transition. De plus, la période sera idéale pour planter les navets, à condition que vous les aimiez !

Que faire en septembre au potager
Que faire en septembre au potager

Les oignons : les oignons de couleur ont déjà été mis en terre durant les mois précédents, mais du mois d’août à la fin de septembre, vous pouvez toujours continuer à semer vos oignons blancs. Ils tiendront parfaitement la saison hivernale au potager, à l’instar du Blanc de Rebouillon. Si vous avez un sol riche, bien irrigué et ensoleillé, vous avez toutes les chances de récolter de magnifiques oignons blancs. Il faudra bien enfoncer les semences, puis prendre soin de laisser dépasser les pointes. 5 à 10 cm d’espacement suffisent entre les semences, pour 30 cm entre les lignes.

Les salades et légumes feuilles : la mâche et toutes sortes d’herbes aromatiques, les poireaux, et le persil en pot sont aussi de belles options pour agrémenter votre potager et vous préparer à une belle récolte. Vous pouvez également semer les épinards, comme le géant d’hiver, qui supporte très bien le froid.

Que faire en septembre au potager

Les plantations à réaliser en septembre

Planter les légumes feuilles de la saison hivernale : les choux qui proviennent des semis que vous avez réalisés en août peuvent servir pendant ce mois... à condition que vous viviez dans une région plus tempérée. Vous les mettrez en terre jusqu’au niveau du cœur, en veillant à réaliser des sillons légers de 15 cm de profondeur. Prévoyez des espaces de 15 cm entre les plants, avec des lignes espacées de 50 cm. Les plants pourront être butés deux semaines après, sauf pour les choux chinois.

Que faire en septembre au potager

Les salades de saison comme les laitues beurre pourront être plantées avec des espacements de 15 cm environ. Certaines variétés qui croissent plus en volume demanderont 5 cm en plus. Un petit conseil pour donner un coup de pouce à vos plantations : utiliser un voile d’hivernage pour les recouvrir quand les températures rafraîchissent. 
La mâche peut aussi être plantée : prévoyez 10 cm d’écart entre les plants, et espacez les lignes d’environ 15 cm pour une bonne aération. Pour l’oseille, il faudra plutôt compter 30 cm entre les lignes.

Que faire en septembre au potager

Les poireaux auront besoin d’une terre bien enrichie, avec du compost idéalement. Comme pour les oignons, pensez à choisir un emplacement bien ensoleillé. Les bulbes seront positionnés avec leurs pointes vers le haut à 7 cm environ les uns des autres. Pensez à réaliser des buttes pendant la culture pour une bonne récolte.

Que faire en septembre au potager

Vous pouvez également planter vos fraisiers en septembre, dans un sol enrichi de préférence avec du bon compost. Plantez également vos artichauts avec 1 m de distance autour de chaque pied.

Les récoltes au mois de septembre

Les légumes tardifs donneront beaucoup en septembre, mais de façon générale, vous continuerez à récolter les légumes d'été qui venaient déjà à maturité le mois précédent : poivrons, concombres, piments, tomates, haricots, aubergines ou encore courgettes seront toujours d’actualité. 

Que faire en septembre au potager

En septembre, vous pourrez également arracher vos pommes de terre quand le temps est encore sec. Le maïs doux sera également prêt à être cueilli : vous le saurez à la couleur brune de la soie qui abonde à l’extrémité de l’épi. Les poireaux mis en terre au printemps peuvent également être récoltés, tandis que vous pourrez profiter de vos premiers brocolis, choux cabus et choux-fleurs. Enfin, les premières courges (butternut, honeynut, potimarron,...) commencent à arriver à maturité. Pour savoir si elles sont prêtes, assurez-vous tout simplement que leur pédoncule soit sec et ait durci.

Que faire en septembre au potager

Dans le verger, c'est également la bonne période pour cueillir les pommes, poires ou encore le raisin. Profitez-en, la récolte de cette année est particulièrement en avance ! Voilà d'ailleurs où en est mon raisin en ce moment.

Que faire en septembre au potager

Les travaux pour préparer la saison hivernale commencent déjà !

Les tâches d’entretien au cours de ce moins peuvent être relativement importantes : il vaut mieux s’y mettre maintenant pour ne pas compromettre tous les efforts que vous avez concédés les mois passés, et pour passer l’hiver. Vous pourrez éclaircir et repiquer les semis réalisés, et effectuer un désherbage soigné entre vos légumes. En permaculture, les terrains nus à exploiter pourront être recouverts d'un paillis adéquat, cela évitera que les mauvaises herbes colonisent toutes les surfaces cultivables ! N'hésitez pas à envisager de semer des engrais verts comme la moutarde, la vesce et le seigle sur vos surface non cultivées.

Au cours du mois de septembre, vous pourrez réaliser le blanchiment des légumes qui devront l’être. Cette technique qui consiste à priver certains légumes de lumière, ce qui aura de l’effet sur leur goût et leur saveur, et permettra de les rendre plus croquants ou plus volumineux par exemple. Des buttages bien réalisés peuvent servir à priver les légumes de la lumière. Pour préparer le potager à résister au passage de l’hiver, vous pouvez aussi amasser fougères et feuilles mortes pour servir de couverture aux légumes racines qui devront passer l’hiver en terre. Cela vous aidera quand il faudra les arracher au moment de la récolte.