S’il y a une chose qui caractérise le plus le mois d’août, c’est bien le soleil. Au potager, certains légumes sont déjà accablés par la chaleur et la sécheresse. Il parait donc évident que l’arrosage constitue une activité majeure au mois d’août. Néanmoins, tous les jardiniers savent qu’il y a toujours quelque chose à faire au potager. Au menu ce mois-ci : biner, semer, planter et surtout récolter !

Les semis et plantations à réaliser au cours du mois d'août

Si le mois d’août est considéré comme celui des grandes vacances, nos potagers ne le voient pas de cette manière puisqu’il y a de nombreuses choses à faire. Commençons par les semis et plantations.

Que semer en août ?

Tout au long du mois d’août, vous avez la possibilité de semer des plantes aromatiques telles que l’aneth, la ciboulette, le persil, le thym, le cerfeuil, etc. C’est également le moment de semer de nombreux légumes, bien que la liste soit quelque peu réduite par rapport au mois de juillet. Il s’agit notamment :

  • des laitues, salades et chicorées, car le temps est encore favorable pour semer un certain nombre de variétés (laitue brune d’hiver, laitue d’hiver Val d’Orge, laitue d’hiver Grand-mère à feuille, laitue d’hiver rougette de Montpellier) ;
  • des épinards (Matador, Géant d’hiver et Monstrueux de Viroflay) : semez-les en ligne dans une zone ombragée pour éviter la montée en graines.
  • des radis, navets, oignons blancs et les (derniers) haricots nains.
Que faire en aout au potager

Que planter en août ?

Concernant les plantations, vos plants cultivés en pépinières, pots ou achetés en magasin peuvent être mis en terre. Vous pouvez ainsi repiquer les épinards, le fenouil, les laitues d’automne et d’hiver, la mâche, la roquette et les haricots. Ils doivent être plantés dans une zone à mi-ombre ou ensoleillée sur un sol meuble et riche en humus. 

Si vous aviez précédemment réalisé des semis de carottes d'hiver (Major, Nantaise, Chantenay, de Colmar…), c'est le dernier moment pour les mettre en terre sans quoi elles n'auront pas le temps de se développer suffisamment avant l'hiver et monteront en graine dès le printemps prochain. Il en va de même pour les choux cabus, brocolis et choux-fleurs que vous pourrez planter lorsqu'ils possèdent au moins quatre feuilles ; vous pourrez les distancer de 40 à 70 cm selon les variétés.

Que faire en aout au potager
    Que faire en aout au potager

    Comme toujours, le sol doit être travaillé pour faciliter la croissance des plants. Pensez donc à biner le sol avant le repiquage et à vous débarrasser des cailloux. Durant cette période estivale, on conseille de réaliser le repiquage le soir, et de bien arroser ensuite ainsi que les jours qui suivent pour favoriser la reprise. Pour les choux et salade, vous pouvez disposez d'un paillage de tonte sèche pour conserver un maximum l'humidité.

    Que faire en aout au potager

    Taille, arrosage et entretien

    En août, l’été bat son plein et dès le début du mois, les travaux d’entretien à faire au potager sont assez nombreux au potager. En raison des rayons brûlants du mois d’août, la gestion de l'humidité du sol est l'une des tâches les plus importantes. Pour ce faire : 

    • Procédez à un arrosage régulier si la canicule sévit des jours durant ;
    • Pour en réduire la fréquence, pensez à un paillage du sol aux pieds des laitues, courges, courgettes choux, tomates et autres cultures pour lesquelles il est possible de pailler ;
    • Si la terre est à nu autour de certaines cultures (carottes, poireaux, navets par exemple), n'oubliez pas de désherber sans quoi les adventices épuiseront votre sol en eau (et nutriments) ;
    • Des ombrières seront également très utiles pour atténuer les ardeurs du soleil ;
    • Surveillez bien l’aération des châssis et des serres.
    Que faire en aout au potager

    Vous pensiez en avoir fini ? Eh bien non ! De nombreuses autres tâches doivent être réalisées pour permettre à vos plants de légumes de grandir convenablement. En voici quelques-unes :

    • Prenez soin d'étêter les pieds de tomates et enlever leurs gourmands ;
    • Les boutons floraux des plantes aromatiques telles que le basilic doivent être pincés. Faites de même avec les melons, les courges, la citrouille, la pastèque et le potimarron ;
    • Pour vous assurer de leur bon développement, soignez les tuteurages des légumes tels que la tomate, le piment, l’aubergine et les poivrons ;
    • Pour empêcher que vos plants de haricots ne versent, pendant un orage par exemple, butez-les de façon progressive ;
    • Étant donné que les cultures sont exposées à certaines maladies, poursuivez les traitements préventifs contre l’oïdium et le mildiou, et pourquoi pas avec du purin d'orties !

    Les récoltes au mois d’août

    De nombreux légumes peuvent être récoltés au cours du mois d’août. Au niveau des haricots nains, verts ou à rames, c’est la pleine saison. Il faudra donc les cueillir de façon progressive pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs et éviter que les haricots ne grossissent trop. Quant aux haricots à écosser, vous pourrez les cueillir, à partir de la deuxième moitié du mois, lorsque les grains sont à maturité. 

    Deux mois après leur semis, la récolte peut débuter au niveau des pieds de cornichons, de concombres et de courgettes. Ici également vous devez procéder de façon progressive, selon vos besoins. Faites attention à ne pas laisser vos courgettes devenir trop grosses, car elles risquent de se remplir de pépins. Elles sont certes toujours consommables, mais moins savoureuses.

    Que faire en aout au potager

    Les premiers melons peuvent également être récoltés dans le courant du mois. Pour savoir s'ils sont prêts, il suffit de tendre votre nez et si une odeur délicieuse se dégage, c'est le bon moment de les récolter ! Durant la même période, les aubergines et les tomates commencent à arriver à maturité. Attendez que leur peau devienne brillante et légèrement souples au toucher avant de les cueillir. 

    Les légumes-feuilles ne sont pas en reste puisque vous pourrez récolter les laitues d’été, les poirées, les épinards, les poireaux et les choux. Enfin, si les plants de pommes de terre commencent à se dessécher, vous pouvez sortir votre bêche et déterrer les précieux tubercules en prenant garde de ne pas les blesser durant cette opération délicate.

    Récoltez les graines pour la saison prochaine !

    Pour finir les tâches de ce mois très chargé, pensez à récolter vos graines. Cette tâche est assez simple pour ce qui est des légumes fruits (tomates, courgettes,...) puisqu'il suffit de choisir un à deux gros fruits issus des plants les plus sains pour en retirer les prochaines semences, bien les nettoyer et les faire sécher. Pour les salades et épinards, il suffit d'attendre la montée en graine. Pour les carottes et choux, le processus est beaucoup plus long puisqu'ils montent en graine l'année suivante. 

    Que faire en aout au potager
    Que faire en aout au potager

    Je vous renvoie vers cette vidéo très intéressante pour savoir comment produire vos propres graines au potager. N'oubliez pas de placer les semences dans un endroit sec et à l’abri de la lumière pour les conserver le plus longtemps possible !