Le mois de juillet est synonyme de beaux jours et de vacances... mais il n'est pas de tout repos au potager ! Juillet, c’est le début de l'abondance avec l’arrivée des premiers légumes d’été, mais l’entretien des plantes et l’arrosage constituent les plus grandes tâches à réaliser. C’est à ce moment-là qu’il convient d’apporter beaucoup de soin aux plantes pour favoriser leur croissance et obtenir par la suite de belles récoltes.

Les semis et plantations à réaliser au cours du mois de juillet

Au potager, il y a toujours quelque chose à semer. Juillet ne fait pas exception, mais avant tout, il ne faut pas négliger de bien mouiller votre terre avant d’y déposer les graines et arroser régulièrement lorsque les plants auront levé si le temps est sec. On choisira également un emplacement à la mi-ombre quand on plante des légumes feuilles à cette période pour éviter une montée en graine trop précoce. Vous pouvez retrouver ci-dessous le calendrier complet du mois de juillet.

Que semer en juillet ?

En juillet, vous pouvez semer toutes sortes de légumes-feuilles tels que la laitue à couper, la laitue pommée, la laitue-batavia, la chicorée frisée ou la scarole. Le mesclun qui sert de substitut à l’épinard ou la roquette peuvent aussi être semés. Ces derniers nécessitent un arrosage abondant, sinon les feuilles risquent d’avoir un goût particulièrement relevé, très piquant. Qu’elles soient à grosses graines ou à cœur plein, les premières mâches peuvent également être mises en terre.

Le mois de juillet est également propice pour réaliser les semis de quelques légumes racines comme les navets et les carottes, qui permettent d’avoir des légumes frais à disposition entre septembre et octobre. Cela peut aussi être le moment de semer vos betteraves crapaudine, une variété dotée d’un épiderme ridé et ayant une saveur particulièrement délicieuse.

Que faire en juillet au potager
Que faire en juillet au potager

Au cours de cette période, il est possible de semer des haricots verts. Cela permettra de faire une récolte en septembre ou en octobre, c’est-à-dire deux mois plus tard. La saison est aussi idéale pour semer du persil. Il est préférable de choisir la variété frisée, car elle résiste mieux au gel.

Que faire en juillet au potager

Les fleurs mellifères sont également à l’honneur au potager durant le mois de juillet. Vous pourrez semer des œillets d'Inde ou de la bourrache pour qu’elles attirent les insectes pollinisateurs. Il faut noter qu’en plus de jouer ce rôle, ces plantes sont comestibles.

Que faire en juillet au potager

Que planter en juillet ?

Concernant les plantations, certains de vos plants en pépinières ou achetés en magasin peuvent être mis en terre. Il s’agit notamment : des choux verts, des céleris-rave, des choux –fleur, des choux rouges, des choux de Bruxelles, des poireaux et des laitues. Les derniers plants de courgettes peuvent également être repiqués à l’extérieur. Il est conseillé de le faire en soirée afin que les jeunes plants ne souffrent pas de la chaleur du soleil.

Que faire en juillet au potager

Taille, arrosage et entretien

S’il est vrai qu’il y a toujours du travail à effectuer dans votre potager, un accent particulier est mis sur l’entretien à réaliser au cours du mois de juillet. Il faudra encore plus que d’habitude tailler, arroser et faire sécher. Bien entendu, certains préféreront laisser faire la nature. A vous de vous laisser guider par vos envies. La permaculture étant, avant tout, une question de respect des choix de chacun.

Tailler les tomates, melons,…

Si vous souhaitez voir votre potager se remplir de fruits et légumes, c’est le moment de se mettre à la tâche. Le mois de juillet qui constitue le début de l’été est adéquat pour la taille des légumes dits de soleil. Il s’agit entre autres des aubergines, des tomates, des concombres et des melons. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, il suffit de procéder comme suit :

Que faire en juillet au potager

N'oubliez pas d'arroser !

Au mois de juillet, que ce soit tôt le matin ou le soir, il est essentiel de ne pas oublier d’arroser les plantes et surtout les légumes feuilles lorsque le temps est chaud et sec. Sans arrosage, vos radis seront plus piquants, vos laitues moins grosses et vos haricots verts filandreux et moins tendres. En griffant la terre, vous permettrez à l’eau de mieux s’infiltrer. Afin d’éviter les maladies, il est important de ne pas mouiller les feuilles.

Que faire en juillet au potager

Pensez également à pailler vos plantations. Cela permettra de réduire l’assèchement du sol qui gardera son humidité. Pour le faire, vous pouvez utiliser de la tonte de pelouse sèche, des morceaux de pots en terre cuite, de la paille ou encore des copeaux de bois. En utilisant les feuilles sèches d’orties, vous aurez une double action. En effet, outre le rôle de régulateur thermique, ce paillage va nourrir et enrichir le sol.

Maîtriser les adventices

Les adventices (communément appelés mauvaises herbes) se développent davantage depuis le mois de juin. Là où le paillage est consistant, elles devraient être moins abondantes. Néanmoins, certaines cultures comme les carottes et autres légumes racines ne peuvent pas être paillées avec une forte épaisseur. Un binage régulier va donc vite devenir indispensable pour éviter que ces adventices n’étouffent vos légumes.

Que faire en juillet au potager

Éclaircir les carottes 

En parlant de carottes et autres légumes racines comme les navets, pensez à les éclaircir ! Cela consiste simplement à arracher les petits plants qui sont trop proches les uns des autres. Sans action de votre part, vos carottes risquent de rester très petites ou d’avoir une forme biscornue.

Que faire en juillet au potager

Prenez soin des légumes en place tels que les cornichons, les tomates, les aubergines, les concombres, les courges coureuses afin que leurs fruits se développent bien. Vous pouvez aussi pincer les tiges des légumes-feuilles afin que la montée en graine soit retardée.

Attention aux maladies et ravageurs !

Même si vos plantes sont moins sujettes aux maladies au cours du mois de juillet, en raison de la chaleur, vous devez faire attention :

  • à l’oïdium sur le concombre et la courgette ;
  • aux doryphores sur l’aubergine et la pomme de terre ;
  • à la teigne du poireau ;
  • au mildiou sur la tomate et la pomme de terre ;
  • aux altises sur le radis, la pomme de terre et le navet.
Que faire en juillet au potager

Quels sont les légumes de saison en juillet ?

Même si les activités relatives à l’entretien de vos plantes sont celles qui priment en juillet, les premières récoltes d’été devraient arriver. Vous pouvez par exemple cueillir des :

  • courgettes ;
  • melons ;
  • laitues ;
  • radis ;
  • haricots verts s’ils ont été semés vers avril ;
  • aubergines à la fin du mois ;
  • betteraves dès que vous distinguez des racines en formation (ils sont à arracher et à consommer aussitôt) ;
  • pommes de terre primeur
Que faire en juillet au potager
Que faire en juillet au potager

Les herbes aromatiques ne sont pas laissées pour compte. Vous pourrez cueillir quelques feuilles ou branches de basilic, de ciboulette, de ciboule, de menthe, d’estragon, de sarriette, de persil, de thym, etc. Certaines plantes aromatiques telles que l’estragon, la sarriette, la lavande, le thym et la sauge peuvent être conservées longtemps. Il suffit, après les avoir récoltés, de les faire sécher.