Arnaud

Permaculteurs : couvrez cette terre que je ne saurais voir !

Les adeptes de la permaculture sont unanimes : couvrir son sol est probablement le b.a.-ba de la permaculture. Un sol nu s’use, et plus rapidement sujet à provoquer des maladies aux légumes qui y prennent place, et perd ses minéraux pourtant si précieux pour le développement des futurs légumes. Si je peux donc vous donner un conseil d’ami : couvrez votre sol… mais avec quoi ?

  • De la paille achetée chez le fermier du coin (couche brune)
    Certes, cette solution  n’est pas la plus écologique qui soit mais je n’ai pas le choix. Au moment où je me suis installé, mon terrain était un ancien champ qu’il a fallu niveler avant d’y planter une pelouse. Le temps que mes arbustes poussent et que je puisse broyer leurs branches et feuilles pour en faire du BRF, je vais donc chercher des bottes de paille chez le fermier du coin. N’allez surtout pas en jardinerie puisque celles-ci ne coûtent que 2,5€ la botte chez le brave monsieur, qui plus est prône, comme vous, le local !
  • De la tonte de pelouse enrichie (couche verte)
    J’ai un terrain de plus ou moins 10 ares, dont 6 ares de pelouse. Cette pelouse qui plus est remplie de trèfle est un élément incroyablement précieux pour mon potager. J’en place à différents endroits :
    • Directement sur le potager en fine couche de 1 à 2 cm, au-dessus de la paille ou du broyat de branches et feuilles
    • Dans le poulailler que je laisse sécher pendant une semaine et que je retourne régulièrement. Car celle-ci a le temps de sécher et s’enrichit des fientes de mes chères volailles qui apportent tellement de choses à mon potager notamment pour le nettoyage d’hiver, j’y reviendrai !
    • Dans le compost, placé en lasagne avec des éléments bruns tels que des feuilles ou du carton foncé, ce qui me servira à faire du compost pour faire mes semis l’an prochain

Certains légumes demandent beaucoup de ressources pour pousser, c’est notamment le cas des courgettes et des tomates. Après avoir placé la couche « brune » et la couche « verte », je jette directement sur le sol les pelures de légumes et de fruits ou un peu de compost pas tout à fait décomposé. Attention, ne mettez jamais en contact les pieds de vols légumes avec de la tonte ou des déchets alimentaires sans quoi ils risques de mourir !

Permapotes.fr

Laisser un commentaire...

    Créez votre potager

    Sur permapotes, vous pourrez :

    Créer mon potager

    Flux d'actualités

    Que se passe-t-il en ce moment sur Permapotes ?