Avec les températures qui remontent et les jours qui s'allongent, le mois de juin annonce les premiers signes de l’été. Découvrez dans cet article tout ce que vous pourrez réaliser dans votre potager, du semis à la récolte en passant par la plantation et l’entretien.


Les semis à réaliser en juin

Si vous avez bien travaillé, la majorité de vos semis a déjà été réalisée, et ceux-ci sont pour la plupart déjà repiqués en pleine terre. Ce n'est pas pour autant que vous pouvez vous reposer sur vos lauriers ; comme pour chaque mois de l’année, il y a toujours quelque chose à faire... et le mois de juin ne fait pas exception. Vous pouvez retrouver ci-dessous le calendrier complet du mois de juin.

Les semis en pots

En juin, vous pouvez encore réaliser certains semis en terrine, à l’aide de pots, de godets ou de barquettes. Cependant, vous pouvez également choisir de les réaliser directement en pleine terre puisqu'en principe, il n'y a plus aucun risque de gel ! 

Pour ma part, j'aime encore semer en pots ou en caissettes les choux, courgettes, poireaux et laitues. Pour ce qui est des herbes aromatiques, je sème également dans un contenant le basilic et la ciboulette. Il suffit de les placer au soleil, bien les arroser (mais pas trop) et patienter jusqu'à ce qu'ils soient prêts à être repiqués en pleine terre, le mois suivant.


Que faire en juin au potager

Les semis extérieurs

Quant aux semis à réaliser en pleine terre, ils sont assez nombreux. Il est important de bien préparer la terre avant de les réaliser. Cela implique que vous devez nettoyer votre parcelle en la débarrassant des mauvaises herbes, des restes de racines et des cailloux. Servez-vous d’une fourche-bêche pour aérer le sol. Vous pouvez également enrichir votre terre à l’aide d’un engrais naturel. C’est l’exemple du purin d’ortie qui préviendra par la même occasion certaines maladies.

Que faire en juin au potager

Le semis en pleine terre peut se faire de plusieurs manières : à la volée, en poquets ou en ligne. C’est à vous de choisir celle qui vous convient le mieux selon le type de légumes et l’espace dont vous disposez. Voici quelques exemples de semis à réaliser ce mois-ci. Vous retrouverez la liste complète en cliquant ici.

  • Les haricots : la récolte peut se faire environ 60 jours après la mise en terre ;
  • Les radis : vous devez privilégier les variétés ayant de longues racines puisqu’elles supportent mieux la chaleur et la sécheresse ;
  • Les betteraves : les variétés aux racines allongées ou jaunes sont les plus recommandées ;
  • Les concombres : avec des semis au mois de juin, la récolte peut avoir lieu en juillet ;
  • Les courgettes : les formes classiques se récoltent au mois d’août ;
  • Les carottes : assurez-vous que votre terre soit bien humide et privilégiez les variétés mi-longues ;
  • Les cornichons : vous pourrez les récolter en août ou en septembre ;
  • Les épinards d’été : en les semant dans une zone mi-ombragée, ils monteront plus vite ;
  • Le maïs doux.

Vous pouvez également ressemer les plantes montant vite en graines par temps chaud telles que l’aneth, le persil et la coriandre. 

Que faire en juin au potager

Repiquages et plantations

Le mois de juin n’est pas de tout repos. En effet, vous pouvez procéder au repiquage des plants résultant de vos semis précédents, c’est-à-dire ceux des mois passés. Il peut également s’agir de semis achetés en jardinerie. Ainsi, vous pouvez repiquer les légumes tels que :

  • Les céleris, en respectant un écart de 30 cm en tous sens ;
  • Les poireaux, en rangs espacés de 40 et 80 cm et avec un espacement de 15 cm entre deux plants ;
  • Les tomates, disposées en rangées distantes de 80 cm et en respectant un écart de 60 cm entre deux plants.

En dehors de ces légumes, vous pourrez également repiquer les piments et poivrons, les brocolis, les poireaux, les choux pommés et les poireaux. Certaines plantations sont également possibles pendant le mois de juin. C’est la dernière occasion pour mettre vos jeunes plants de courgettes en terre. Il en est de même pour les aubergines. Vous pourrez les pincer en procédant de la même façon que pour les jeunes pousses de tomates.

Que faire en juin au potager
Que faire en juin au potager

Les légumes nécessitant beaucoup d’eau tels que les cornichons, les concombres, le melon ou la courge peuvent également être plantés. Il faudra veiller à le faire dans un sol bien riche, car ces plantes sont assez gourmandes. Vous devez aussi respecter une distance de 60 cm entre deux plants et de 120 cm entre les rangées. N'oubliez pas également que certaines plantes compagnes permettront d’attirer la biodiversité dans votre potager et éviter quelques nuisibles. Je pense par exemple aux œillets d'Inde à placer à côté des tomates. En plus, c'est très joli (même si ça ne sent pas très bon...) !

Entretien à faire au mois de juin

Tant qu’il y a des plantes dans votre potager, vous aurez à effectuer des tâches d’entretien. Le mois de juin est adéquat pour ameublir la terre autour de vos plants à l’aide d’une binette. Elle doit également être désherbée et nettoyée pour une meilleure circulation de l’eau et de l’air.

Accordez un soin particulier à vos tomates en surveillant l’apparition des gourmands. Lorsque c’est le cas, il vous suffira de les pincer à l’aide d’un sécateur ou simplement avec vos doigts s'ils sont encore de petite taille. Cette opération permettra d’obtenir des tomates plus grosses et limiter la taille de votre plant (ce qui est bien utile pour une culture en serre, par exemple).

Que faire en juin au potager

Durant cette période, la chaleur se fait peu à peu sentir. Un arrosage abondant et régulier sera donc nécessaire pour préserver la croissance de vos jeunes pousses et plants. Un paillage du sol aura pour effet de réduire la quantité d’eau nécessaire. En dehors de la paille, vous pouvez également utiliser des déchets de tonte, des feutres végétaux, de la mousse humide, des feuilles d’ortie ou de fougère. Ceci doit se faire en fonction du type de sol. Je vous renvoie vers cet article pour en apprendre plus sur le paillage !

Récoltes à réaliser au mois de juin

Au mois de juin, le nombre de récoltes ne bat pas son plein, mais rassurez-vous, vous devriez tout de même pouvoir manger quelques fruits et légumes ce mois-ci. Ceux qui disposent d’une serre ou d’un climat favorable pourront déjà cueillir leurs premières tomates à partir de mi-juin.



Si vos radis ont été plantés assez tôt dans la saison, vous pouvez en récolter au cours du mois et plus tard. Afin de récupérer et produire vos propres semences, vous pouvez en laisser quelques-uns pour qu’ils puissent monter en graines. Les premières feuilles d’épinards d’été peuvent aussi être récoltées si ces derniers ont été plantés assez tôt. C’est également le cas des choux kale, des petits pois, des fèves et des blettes.

C’est aussi le moment de cueillir les herbes aromatiques tout en sachant qu’une autre récolte pourra avoir lieu cet été. Enfin, au mois de juin, les fruits de certains arbres ou arbustes fruitiers tels que le framboisier et le fraisier commencent déjà à mûrir, ce qui vous permet de pouvoir commencer la récolte.