Forum

Quand semer et planter les tomates ?

Arnaud

Cultivée depuis le 18ème siècle, la tomate est originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Ce légume qui est l’un des plus appréciés est également considéré comme un fruit. Cette plante annuelle et odorante se reconnaît par ses fleurs jaunes, ses fruits rouges et ses feuilles vertes recouvertes de poils granuleux. La tomate peut se cultiver aussi bien en plein air que dans une serre. Découvrez dans cet article tous les détails relatifs à la plantation des tomates, leur entretien et leur récolte.

Les différentes variétés de tomates

Avant d’entreprendre toute plantation de tomate, il est important de définir la variété qui convient le mieux à vos goûts et aux conditions dans lesquelles elles vont être cultivées. En effet, les tomates se différencient par leur forme, leur taille, leur couleur, mais également par leurs variétés, et parmi celles qui sont cultivées, on en dénombre actuellement plusieurs milliers. Les plus connues d’entre elles sont :

  • la tomate cerise ;
  • la tomate « cœur de bœuf » ;
  • la tomate des Andes ;
  • la tomate Green Zebra ;
  • la tomate noire de Crimée ;
  • la tomate Roma.

Chacune d’elles possède ses propres caractéristiques, même si certaines peuvent être semblables, et se cultivent sur des périodes bien déterminées. N'hésitez donc pas à bien vous renseigner sur les tomates qui poussent correctement dans votre région auprès d'autres Permapotes en créant un sujet dans le forum, par exemple, ou en recherchant l'info directement sur votre moteur de recherche favori.

Quand et comment semer vos tomates ?

La plantation de la tomate annonce généralement le début d’une grande saison au jardin. En plus de trouver le bon endroit pour la culture des tomates, il est essentiel de le faire au bon moment. Le mieux : penser au semis, ce qui vous permettra de réaliser de belles économies tout en découvrant de nombreuses autres variétés que les plants vendus en jardinerie. 

Semer vos tomates se fait en général de février à avril, au chaud et au soleil. Bien entendu, cela dépend de votre région. Ceux qui profitent d'un climat méditerranéen pourront pratiquement réaliser leurs semis un mois plus tôt que les habitants du Nord de la France ou de la Belgique. Pour connaître la période adéquate selon votre climat, je vous renvoie vers notre outil qui vous permettra de savoir quand réaliser les semis de vos légumes préférés en fonction de votre climat.

Pour réaliser les semis, vous pouvez utiliser de petits bacs dans lesquels vous placerez vos graines. Privilégiez les variétés paysannes et non les hybrides F1 afin de pouvoir reproduire vos graines par la suite. Si vous cultivez plusieurs variétés de tomates, prenez soin de les marquer à l’aide d’une étiquette, c'est plus pratique pour s'y retrouver ! Je vous renvoie vers cet excellent tutoriel du potager d'Oliver pour apprendre à réaliser vos propres semis. 

N'oubliez pas que les tomates craignent le gel, et qu'un mauvais ratio luminosité / chaleur risque de faire filer vos semis. Pour ma part, je place les bacs à semis derrière une fenêtre exposée plein Sud jusqu'à la mi-avril. Ensuite, je les fais sortir progressivement afin d’éviter un changement brusque de température. Assurez-vous de les arroser assez souvent et de leur laisser le temps de s’endurcir un peu. Une fois que les dernières gelées ne sont plus à craindre, c’est-à-dire de mars à mai, vous pouvez procéder au repiquage des plants. 

serre à semis

Comment repiquer / planter vos tomates ?

La hauteur d’un plant de tomate varie entre 50 centimètres et 2, 3 voire 5 mètres. Le fruit peut prendre différentes formes ou tailles. Tout dépendra de la variété que vous aurez choisie. Dès que vos pieds de tomates ont suffisamment grandi dans leur bac à semis, vous pouvez les repiquer dans un pot de plus grande contenance pour éviter que les racines végètent. Une fois qu'ils auront atteint une taille d'une quinzaine de centimètres, et que la période sera propice, vous pouvez passer à la plantation proprement dite. 

  1. Il est recommandé d’arroser vos plants quelques heures avant de les planter. Cela leur permettra de se libérer plus facilement, et en un seul bloc, du godet tout en favorisant la reprise. 
  2. Supprimer les deux feuilles qui se trouvent au bas du pied, voire quelques autres en bas du pied si votre plant est relativement haut. Au plus vous plantez profond, au plus vous rendrez la plante vigoureuse.
  3. Creusez un trou d’une profondeur de 20 cm.
  4. Déposez la plante dans le trou et faites en sorte que la tige soit recouverte de terre sur au moins 10 cm afin qu’elle puisse refaire ses racines et puiser de la fraîcheur en profondeur.
  5. Formez un petit creux en couronne autour de chaque pied puis arrosez. 

Ce dernier point assure une meilleure irrigation de la plante. Il est inutile de vouloir tasser la terre autour du pied, au risque d’écraser les racines, ce qui pourrait retarder la croissance. Vos plants doivent être espacés de 60 cm entre eux et les rangées de 80 cm.

Bien que les tomates soient assez voraces, elles préfèrent les apports organiques pauvres en azote tels que du sang séché, de la corne torréfiée ou des feuilles d’orties hachées. Il faudra également penser au tuteurage pour un meilleur appui des pieds de tomates et pour éviter qu’un vent fort ou une pluie violente ne viennent casser la tige. Le lien doit être assez lâche afin que la tige puisse bien grossir.

Le choix du lieu de plantation

La tomate est connue pour être un légume d’été, car elle a besoin de chaleur pour faire mûrir ses fruits. Ainsi, il faut que la plante soit assez bien exposée au soleil. L'idéal est de les placer dans une serre, ce qui permet de réduire la prolifération de maladies comme le mildiou. Cependant, tout le monde n'a pas la chance d'en avoir une chez soi, alors un terrain bien ensoleillé et bien paillé peut également convenir.

Concernant la composition du sol, il est conseillé de planter les tomates en sol humifère. Un terrain trop riche en azote pourrait en effet diminuer la saveur des fruits ainsi que la productivité de la plante, favorisant le développement de ses feuilles au lieu de la croissance des fruits. En dehors des sols trop argileux, tous les types de sols conviennent pour la plantation des tomates. Cependant, s’il s’agit d’une culture précoce, le mieux serait de privilégier les sols légers. Les sols lourds conviennent plus pour la production de tomates tardives.

Comment entretenir ses tomates ?

Après la plantation, l’entretien est la phase la plus importante, car la croissance et le rendement de vos tomates en dépendent. Ainsi :

  • Il est conseillé de bien arroser les tomates. On conseille en général des arrosages moins réguliers, mais plus conséquents afin de favoriser la croissance des racines en profondeur. Une fois par semaine est un bon compromis, mais tout dépendra des conditions météorologiques qui pourraient vous contraindre à espacer les arrosages ou les effectuer plus fréquemment.
  • Pour réduire les arrosages ainsi que les mauvaises herbes, vous pouvez procéder à un paillage régulier avec de la paille et une fine couche de tonte fraîche. Cela contribuera également à fertiliser le sol à long terme.
  • Le fait de tailler les gourmands de vos tomates de façon régulière permet également de hâter la production et d'augmenter le calibre des fruits. Certains sont pour, d'autres contre cette pratique. Pour ma part, il m'arrive de tailler les gourmands pour éviter que les plants ne prennent trop de place dans ma serre.
  • Vos tomates peuvent également être sujettes à des maladies comme le mildiou. En arrosant vos plantes de purin d’orties, vous pourrez renforcer leurs défenses et par la même occasion les protéger de ces maladies.

A partir de quand récolte-t-on ses tomates ?

Dès la saison estivale, vos tomates sont prêtes à être cueillies. Bien évidemment, vous devez vérifier que les fruits soient bien rouges (sauf si vous optez pour des variétés comme la tomate zébrée ou la noire de Crimée ^_^). La récolte se fait généralement 4 mois après la mise en place des pieds de tomates et peut se faire progressivement. Toutefois, lorsque le froid approche, vous pouvez cueillir les fruits non mûrs, les emballer dans du papier et les conserver dans une boîte ou une caisse. Niveau conservation, il n'est pas obligatoire de les place au frigo. Les tomates peuvent très bien se conserver à température ambiante.

Bonus : quelques astuces sur la culture des tomates

En plus de ces divers soins, certaines conditions permettent un meilleur épanouissement des tomates. Il s’agit entre autres du voisinage fleurs-tomate. La proximité des fleurs, notamment celle de l’œillet d’Inde, permet d’attirer les insectes pollinisateurs (qui sont indispensables) et de faire fuir les nématodes et autres nuisibles.

Pour que la qualité des fruits soit optimale, la quantité d’eau fournie à la plante doit être bien mesurée. Les feuilles doivent obligatoirement rester sèches. À défaut d’avoir un goutte-à-goutte, vous pouvez utiliser une bouteille en verre, goulot en bas, que vous remplirez de façon régulière. Un paillage épais permettra de réduire la fréquence d’arrosage.

Le froid est l’une des choses que les tomates détestent le plus. Dans les régions où il domine, des précautions sont prises dès le début de la culture. Pour les protéger, vous pouvez utiliser des châssis, des mini-tunnels en plastique ou des cloches. Selon la situation, vous pouvez utiliser des housses ou même une serre.

Pour hâter la production des fruits, il est possible de procéder à un épamprage. Cette opération consiste à supprimer les gourmands. Le processus est assez simple, car il suffit, en passant dans les rangs chaque semaine, de couper délicatement les pousses secondaires qui démarrent de la tige centrale. Cela en les pinçant entre le pouce et l’index.

1e5331b2a35a1fc193d362f389719620.jpg 491aa6fbbf44f781e6f71997095a8953.jpg e14fe7d523ac3879b6ad94091d9fd213.jpg 38b2b5b45fdb890be0f28fd56f8fccc6.jpg 1e49ab457c89470999e42848ec5a9bc6.jpg 02c5f134a5569ebb109cda14859d36c3.jpg

Que voulez-vous planter dans votre potager ?

Cliquez sur le nom des légumes que vous souhaiter planter cette année pour créer votre premier potager et télécharger ou imprimer votre calendrier des semis !

Haricot
Pomme de terre
Petit pois
Chou-fleur
Poivron
Topinambour
Chou pommé
Chicorée
Cresson alénois
Asperge
Echalote
Persil
Artichaut
Epinard
Aubergine
Cornichon
Tomate
Chou de Bruxelles
Mâche
Piment
Rutabaga
Carotte
Potiron / Pâtisson
Laitue
Poireau
Courge
Céleri
Roquette
Fève
Courgette
Salsifi
Ail
Chou Brocoli
Melon
Panais
Oignon
Patate douce
Concombre
Poirée (bette, blette)
Lentille
Maïs
Endive (chicon)
Radis
Fenouil
Betterave
Navet

Laisser un commentaire...